Ce qui m’a amené à la psychothérapie

 

Annie Chantal Serre
Annie-Chantal Serre

"J'ai choisi de vivre cette vie en conscience"

Tout a été très vite au début de ma vie d’adulte. Un mari, des enfants, du confort matériel et financier, de la stabilité, de la sécurité, un boulot sympa, des moments très heureux… Et pourtant...

 

Un mal-être persistant grondait en moi, comme un orage intérieur qui m’empêchait d’être totalement présente à moi-même et à ma vie. J’étais comme happée par une mélancolie incompréhensible.

 

Le chemin thérapeutique que j’ai entrepris à partir de cet état intérieur, m’a permis de reconnaître la petite fille encore blessée en moi :  tous ces moments de vie, où elle avait manqué d’attention, d’écoute, de reconnaissance, de soin, de sécurité, d’amour et surtout de soutien dans toute l’expression de sa singularité.

 

Pourtant mes parents n’étaient ni mauvais, ni maltraitants. Ils étaient simplement des parents avec leur propre histoire, leurs manques, leurs doutes, leurs peurs, leurs projections et leurs maladresses .

 

Cette petite fille, il était grand temps que je m’en occupe.

 

La thérapie m’a permis d’apprendre à reconnaître mes émotions, à respecter mes besoins et à prendre appui pour sortir de cette zone d’inconfort dans laquelle j’avais installé ma vie.

 

Ce fut comme une éclosion, une re-naissance, un nouvel élan de vie.

 

C’est ainsi que j’ai pris la responsabilité de ma vie et de mes choix, que j’ai identifié mon chemin personnel et trouvé ma juste place dans ce monde.

« L’enfance est un état d’âme qui t’attend,

à chaque moment de la vie, sur le seuil de l’étonnement,

avec les odeurs de printemps, l’arôme des sentiers,

la beauté des couchers du soleil.

Cet état d’âme guette un signe de toi, un rêve,

un désir pour tout recommencer ».

(proverbe amérindien)